Soutenez le PS

Adhérez au PS

Le troisième débat télévisé des candidats à la primaire citoyenne (5 octobre 2011)

Comme les deux débats précédents, la soirée d´hier a révélé la qualité et le sérieux des candidats qui mesurent la gravité des enjeux de ces élections présidentielles.

Les échanges ont commencé sur l´Europe avant d´aborder les grands thèmes préoccupant les Français, à savoir les retraites, l´avenir de l´école, la question de l´emploi et celle des territoires défavorisés qu´ils soient ruraux ou urbains (banlieues). On regrettera le fait que les organisateurs de l´émission n´aient orienté les échanges sur la politique étrangère de la France et l´international d´autant plus que certains thèmes avaient déjà été débattus lors des deux éditions précédentes. Il est toujours intéressant de regarder les références qu´invoquent les candidats dans leurs argumentaires respectifs.

Nous notons avec joie que les pays de la 3e circonscription des Français de l´étranger ont été le plus cités : Jean-Michel Baylet s´est référé à la Suède tout comme Manuel Valls en expliquant que la réforme des retraites a pris dix ans dans ce pays à partir d´un dialogue social très serré, Arnaud Montebourg a fait une allusion au Danemark avec sa politique de vigilance à l´égard des médicaments sur le marché et enfin le système éducatif finnois a été loué au moment des échanges sur l´école, Ségolène Royal s´étant elle-même rendue dans ce pays pour en analyser les réussites sur le plan scolaire. Manuel Valls a fait part de sa visite à Londres en déplorant le fait que certains jeunes issus de l´immigration préfèrent ce pays où ils ne subissent pas de discrimination à l´embauche.

Nul doute que le ou la candidat(e) qui arrivera en tête le 16 octobre saura faire la synthèse de ces débats pour s´en inspirer avant les affrontements avec le camp adverse. Suite des discussions ce soir au café primaires de Stockholm, dernière occasion pour la caravane suédoise de recueillir des avis et des questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.