Soutenez le PS

Adhérez au PS

Les écologistes suédois et la question des 35 heures

Dans les pages « débat » du quotidien Dagens Nyheter du 17 décembre, quatre députés écologistes suédois (Jabar Amin, Annika Lillemets, Jan Lindholm, Valter Mutt) ont tenu à rappeler à leur porte-parole Gustav Fridolin l´importance du thème de la réduction de la durée du travail.

Ils insistent sur la relation entre la réduction de la durée du travail, le partage du travail et l´amélioration de la qualité de vie.  Ils s´appuient notamment sur les analyses du professeur d´économie allemand Heinz-Josef Bontrup. Bontrup avait montré la diminution des salaires per capita dans les pays industrialisés depuis les années 1970 et le fait que l´allongement du temps de travail avait des effets sur le chômage et le chômage structurel indépendamment des conjonctures.

Tout ne peut pas être centré autour du culte de la productivité qui est en train de mettre à mal les fondements de nos sociétés. L´économiste américain Juliet Schor est cité dans l´article puisqu´il a montré le lien entre la réduction du temps de travail et la diminution des émissions de dioxyde.

C´est alors que la réforme des 35 heures en France est citée comme un exemple de mesure concrète pouvant créer de l´emploi et générer une meilleure qualité de vie. Le parti écologiste suédois a déposé une motion au Parlement sur la nécessité de réduire la durée du temps de travail à 35 heures.

 

Pour aller plus loin:

http://www.julietschor.org

Heinz-Josef Bontrup, Kai Springob, Gewinn- und Kapitalbeteiligung, Gabler, 2002.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.