Soutenez le PS

Adhérez au PS

Repenser le rayonnement culturel de la France

Voici une vidéo présentant l’ambition culturelle de François Hollande.

Ce programme est présenté par Hélène Conway, sénatrice socialiste des Français de l’étranger

 

Relancer le rayonnement culturel français

La Culture, la Langue française, c’est ce qui fait la force de la France à l’étranger. Nicolas Sarkozy a montré qu’il n’avait aucune vision stratégique pour une politique culturelle. Avec François Hollande, nous avons à coeur de rétablir la présence cultuelle de la France à l’étranger.

Nicolas Sarkozy : le sacrifice d’une ambition culturelle

L’absence de vision stratégique pour une politique culturelle à l’étranger a eu pour conséquence l’affaiblissement de l’ambition régalienne du rayonnement international de la France.

• La diplomatie culturelle a été la principale « variable d’ajustement » des économies du ministère des Affaires étrangères. Depuis 2002, la droite a fermé des dizaines d’instituts français, réduit lourdement leurs budgets, entamé largement les effectifs et rendu plus précaire encore la situation des milliers d’agents de recrutement local. Le réseau culturel sort terriblement affaibli de cette politique.

• La réforme de l’action extérieure de l’Etat, en 2010, passe à côté de sa cible : l’Institut Français n’est pas aujourd’hui en mesure de mettre en œuvre une politique ambitieuse en matière de coopération. Il participe, dans sa forme actuelle d’établissement public industriel et commercial (EPIC), à la marchandisation de la culture au niveau mondial et à la recherche en priorité du profit alors qu’il devrait œuvrer pour la promotion de la diversité culturelle.

• L’audiovisuel extérieur de la France sort appauvri de la réforme engagée par manque de moyens et pour cause de mauvaise gouvernance. La création de la holding AEF s’est faite, à marche forcée, en dépit de tout devoir de neutralité. L’absence totale de volonté politique prive francophones et francophiles d’un vecteur performant et essentiel de notre culture.

 

François Hollande : oser la culture pour que la France demeure une puissance mondiale.

La France possède le réseau de coopération extérieure le plus ancien du monde et le plus étendu. Il doit être préservé et mis au service de son « influence douce » dans les domaines de la politique linguistique, scientifique, universitaire, et culturelle à l’étranger. Pour cela, il faudra rapidement engager une réflexion et prendre des décisions visant à :

Renforcer les synergies entre les instituts, les services de coopération culturelle et les alliances françaises, en misant sur les complémentarités afin de consolider notre présence culturelle à l’étranger. Elle sera renforcée à l’institut français d’Athènes pour montrer notre solidarité aux grecs qui souffrent aujourd’hui.

• Promouvoir la culture partout dans le monde, la langue française, en sanctuarisant le budget et en répartition les crédits pour toutes les missions. En particulier, réactiver les aides qui étaient jusque-là attribuées à la création africaine, notamment à la danse, aux arts plastiques, à son cinéma. Encourager sans entraves les artistes étrangers à participer à nos festivals français.

• Faire la promotion de notre langue qui est une langue de liberté, une langue de culture pour les 250 millions d’humains qui nous font le bonheur de la parler.

Défendre la francophonie pour la défense de la langue française au service de l’humanité, de la diversité culturelle.

• Rendre plus performant l’audiovisuel extérieur de la France, outil majeur de l’influence française, en revenant sur la fusion en cours entre RFI et France 24 qui peuvent conserver deux rédactions distinctes sous une même direction. TV5Monde, la chaine francophone mondiale, doit bénéficier des moyens nécessaires à sa stratégie de développement qui correspondent aux 50 millions d’auditeurs hebdomadaires.

• Reprendre l’éducation artistique à l’école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.